Exercices :Thème 1 : la reproduction humaine et santé

Exercice 1
1/ document 1 
Le chaponnage des coqs et une technique ancienne qui consiste à castrer de jeunes coqs, le résultat illustré par la photographie b, est un chapon.

(a) coq

(b) chapon 

Le chapon ne chante plus mais glousse comme une poule.
- Comparer le 2 photographies(a) et (b) et déduire le(s) rôle(s) des testicules
2/ Expérience;
Si  on injecte régulièrement pendant un mois des extraits testiculaires du coq, à un chapon , on note la disparition de tous les troubles observer dans le document 1, sauf l'animal reste stérile. 
- Analyser l'expérience et donner une conclusion

 Corrigé 

Exercice 2
 

On cherche à expliquer un cas de stérilité d'un individu mâle ayant des caractères sexuels secondaires normaux.
Le document suivant présente deux microphotographies. Une microphotographie de tube séminifère de testicule  provenant d'un individu (A) fertile et une microphotographie de tube séminifère de testicule provenant d'un individu (B) stérile.    

1/ Legendez le document 
2/ Construire un tableau comparatif des structures des testicules des deux individus
3/Proposez une explication d'une part à la stérilité de l'individu (B) et d'autre part à L' existence de caractères sexuels secondaires normaux chez cet individu.

Corrigé

                                                  
ُExercice 3

A/ On réalise plusieurs injections de gonadostimulines à des animaux impubères, certains lots sont traités par des injections de FSH, d’autre par des injections de LH. Le tableau A suivant montre les résultats obtenus.

 

Cellules germinales    

Cellules de Sertoli

Cellules de Leydig

Caractères sexuels II

Injection de LH à l’animal impubère

Au repos

Peu développées

activées

développés

Injection de FSH à l’animal impubère

activées

développées

inactivées

absents

1) Analysez les résultats obtenus et indiquez les cellules cibles de chacune de gonadostimulines.
2) Comment peut-on expliquer le développent des caractères sexuels secondaires.

B/ On réalise des cultures de cellules de l’hypophyse antérieure dans différentes situations. Le tableau suivant regroupe les résultats obtenus. 

Situations

Cellules hypophysaires seules

Cellules hypophysaires +cellules de Sertoli

Cellules hypophysaires +cellules de Leydig

Libération de FSH dans le milieu

100%

60%

100%

Libération de LH dans le milieu

100%

100%

60%

1) comparez les résultats obtenus.que peut-on conclure.
2) mettez en relation ces derniers résultats et ceux présentés dans le tableau A.
3) On utilisant vos connaissances et vos réponses aux questions précédentes, donnez un schéma qui montre les relations entre l’hypophyse et le testicule

corrigé 

Exercice 4 

La photographie ci-dessous correspond à un follicule ovarien dans un ovaire d'une femme

1/ Identifiez le follicule ovarien. 
2/ Faite un schéma légendé de ce follicule.
3/ Indiquez le rôle des différentes structures visibles sur ce follicule. 


Exercice 5     

On se propose d’étudier les relations entre l’utérus et les ovaires au cours du cycle sexuel chez la femme.
 1) le document 1 représente deux coupes schématiques (a et b) de l’utérus d’une femme réalisées à différentes périodes d’un cycle menstruel de 28jours.


  

                            coupe (a)                                   coupe (b )

 a- Légendez le document 1

 b- Comparez les deux états de l’utérus 
 c- Indiquez quelle phase du cycle utérin correspond chaque coupe.
 d- Décrivez la 3ème phase du cycle menstruel  


2) Pour comprendre l’origine des modifications cycliques de l’utérus, on a réalisé des expériences sur des souris pubères. Les expériences et les résultats sont résumés dans le document 2

Expériences

Résultats

1) Ablation de l’utérus 

Aucun effet sur le cycle ovarien

2) Ablation des ovaires

Arrêt des cycles utérins et atrophie de l’utérus

3) Greffe d’ovaires sous la peau de souris overiectomisées

L’utérus retrouve son aspect normal et reprend ses cycles

   a- Que peut-on conclure à partir des résultats des expériences 1 et2 ?
   b- A partir des résultats de l’expérience 3 déduisez la nature des interactions entre les ovaires et l’utérus


3/ Le document 3 ci-dissous représente les variations du taux plasmatique des hormones ovariennes sécrétées au cours d'un cycle sexuel normal 

 

a-En exploitant les documents 1 et 3, mettez en relation les variations du taux plasmatiques des hormones ovariennes et l'évolution de la muqueuse utérine.
b- Expliquer le mécanisme hormonal qui détermine la menstruation


Exercice 6 (extrait bac Tunisie 2011)
 

Afin de comprendre les interactions hormonales impliquées dans la fonction reproductrice féminine,on propose les expériences et les observations suivantes:
- Le document1 suivant représente les variations de trois hormones H1,H2 et H3 chez deux guenons pubères G1 et G2, dont l'une est normale et l'autre est ovarectomisée (le cycle sexuel de la guenon est comparable à celui de la femme)

                                                             G1                                       G2                             

1/ Comparez la variation des hormones H1, H2, H3 chez les deux guenons G1 et G2 en vue :
       - de déduire laquelle des deux guenons est ovairectomisée.
       - d'identifier les hormones H1, H2 et H3.
Afin de préciser la nature de la relation entre H1 et H2 d'une part et le rôle H1 et H3 d'autre part, on réalise la série d'expériences suivantes:

Première série d'expériences :
Expérience 1 :
  L'injection d'une faible dose de l'hormone H1 à la guenon G2 entraîne une chute de la sécrétion de l'hormone H2.
Expérience 2: 
  L'injection au début du cycle et pendant une courte durée d'une forte dose de l'hormone H1 à la guenon G1
entraîne une sécrétion brutale de l'hormone H2.
Deuxième série d'expériences
Expérience 3 :
  L'injection de l'hormone H3 au début du cycle à la guenon G2 ne montre pas de modification au niveau de l'utérus.
Expérience 4 :
   Chez la Guenon G2, on réalise les injections suivantes :
  • inejctions de l'hormone H1 pendant Les 30premiers jours.
  • injections de l'hormone H3 du 16ème au 30ème jour.

Ces injections montrent un développement de la muqueuse utérine et l'apparition d'une dentelle utérine.

2/ Exploitez les informations apportées par ces deux séries d'expériences afin :
     a- de préciser la nature de la relation entre les hormones H1 et H2.
     b- d'expliquer le rôle  des hormones H1 et H3 dans le développement de l'endomètre utérin au cours d'un cycle sexuel normal.
  •        



vers l'accueil  

 

 


Commentaires (1)

1. lms 18/05/2013

j'ai très les exercices proposés clairs et adaptés

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×